Graisses : mieux vaut être amphore que bonbonne

Accueil MediaMed

MediaMed Informations en endocrinologieENDOCRINOLOGIE INFORMATION

Un excès de graisse au niveau des cuisses, des hanches et des fesses aurait un effet bénéfique à long terme sur la santé grâce à la capture d’acides gras évitant leur dépôt sous forme de graisse ectopique.

Les résultats des études de population montrent qu’une augmentation de la graisse glutéofémorale est associée à un profil lipidique et glucidique protecteur, ainsi qu’à une diminution du risque cardio-vasculaire et métabolique.

In vitro comme in vivo, […]

Manolopoulos KN, et al. Gluteofemoral body fat as a determinant of metabolic health. Int J Obes (12 January 2010); doi:10.1038/ijo.2009. 286 Review.

MediaMed